YOU STINK

En 2015, l'État libanais a décidé de fermer la principale déchetterie de la ville. L'absence de ramassage des ordures a entraîné l'entassement des déchets dans les rues, provoquant une odeur insoutenable et des risques sanitaires importants. La quantité de déchets était telle qu'elle débordait sur les routes et bloquait les axes principaux de Beyrouth.

C'est dans ce contexte odorant qu'est né le mouvement “You stink”, pointant du doigt l'incapacité du gouvernement à gérer la crise des ordures ainsi que les nombreux problèmes de coupures d’électricité et de pénuries d’eau.